plats Italien

Les spécialités culinaires à déguster en Italie

La variété de la cuisine et de la gastronomie  de la région italienne reste illimitée. Il est impossible, même pour un local, de dire quelle est la meilleure cuisine italienne. Cet énorme choix de plats est dû à la fois à la grande différence entre les cuisines traditionnelles de chaque région et aux spécialités italiennes de saison.

Dans ce vaste univers de merveilleuses spécialités gastronomiques, à partir de Rome la capitale, jusqu’à Sicile son île voisine, celui qui aime la bonne cuisine pendant son voyage en Italie a beaucoup de mal à choisir les plats et le vin à déguster. C’est un pays riche en produits et repas à manger : fruits, poissons, pâtes, légumes, riz, café, etc.

Dans ce guide, vous trouverez quelques plats italiens, qui figurent parmi les meilleurs au monde, que vous devez absolument essayer lors de votre prochain voyage en Italie.

Pizza

 Pizza Villa Rosebery

La Margherita est certainement nĂ©e Ă  Naples : la plus cĂ©lèbre et la plus simple des pizzas qui, avec la sauce tomate, la mozzarella et le basilic, est une des spĂ©cialitĂ©s culinaires Ă  goĂ»ter en Italie. On dit que la reine Margherita de Savoie, lors d’un de ses sĂ©jours en ville Ă  Villa Rosebery, a voulu goĂ»ter Ă  cette nourriture populaire, simple et dĂ©licieuse que beaucoup de ses concitoyens aimaient. Le pizzaiolo de Brandi Ă  Chiaia la lui a fait goĂ»ter et l’a appelĂ©e par son nom : Margherita.

On ne peut pas faire le tour de l’Italie sans goĂ»ter une vraie pizza napolitaine, avec les ingrĂ©dients adaptĂ©s.  Elle fait mĂŞme partie des plats typiques de la gastronomie de l’Iltalie. De nos jours, il existe de bonnes et d’excellentes pizzerias dans toute l’Italie et souvent cet humble plat devient une excuse pour ĂŞtre une base d’excellente pâte avec des ingrĂ©dients mis dessus. La pizza de base du consommateur, qu’il soit italien ou Ă©tranger, est essentiellement un choix entre la pizza molle de style napolitain ou la pizza la plus croustillante de style romain.

Mais si vous voulez goĂ»ter une bonne et vraie pizza, c’est en Italie qu’il faudra le faire : lĂ  oĂą on trouve les prĂ©parations similaires comme Naples, Rome, Palerme et la Riviera italienne.

Risotto, le prince des plats Ă  base de riz

 Risotto italie

Le plat typique et qui figure dans la gastronomie de la rĂ©gion que vous trouverez en Italie est le risotto, un riz cuit avec les ingrĂ©dients typiques de la cuisine rĂ©gionale italienne. Le risotto est aujourd’hui très rĂ©pandu dans toute l’Italie et est proposĂ© dans de nombreuses variations Ă  base de lĂ©gumes, de viande et de poisson dans des combinaisons incontournables. Ce n’est pas un plat difficile Ă  cuisiner, il suffit de chercher une recette et d’essayer de faire ses propres expĂ©riences après avoir choisi le riz le plus appropriĂ©.  

Voici une brève description de recettes typiques de risotto que vous allez essayer en Italie. Risotto aux asperges et au Parmigiano Reggiano, Risotto au Gorgonzola et aux crevettes, Risotto au vin Barolo, Risotto aux artichauts et à la saucisse ne sont que quelques exemples. Vous pouvez également vous amuser avec des légumes de saison ou préparer un simple risotto au potiron ou avec des combinaisons de poissons comme dans le cas du risotto à la salade de radicchio et au saumon. Le riz se prête à de nombreuses associations et c’est à vous de choisir votre riz et de faire une bonne cuisine !

Carbonara

 Carbonara Italie

Il est impossible d’aller en Italie et de ne jamais manger des pâtes. La carbonara est l’une des spĂ©cialitĂ©s culinaires de l’Italie Ă  goĂ»ter absolument. Ce plat de pâtes est d’une simplicitĂ© trompeuse. Les ingrĂ©dients de ce plat sont composĂ©s de spaghettis, Ĺ“ufs, fromage de brebis, guanciale et poivre noir. C’est carrĂ©ment l’emblème de la gastronomie de l’Italie, Ă  dĂ©guster avec des vins.  Il existe de nombreuses variantes de recettes pour cette spĂ©cialitĂ© culinaire, notamment celles qui Ă©paississent leurs sauces avec de la crème ou utilisent du bacon au lieu du guanciale. Les pâtes carbonara est une spĂ©cialitĂ© culinaire typique venant de Rome.

Les fromages

 Mozzarella di Bufala

  • Mozzarella di Bufala

C’est probablement le fromage italien le plus reconnaissable. En Italie, il est connu sous le nom complet de Mozzarella di Bufala, qui reflète mieux son origine : le lait de bufflonne d’eau. Ce fromage emblĂ©matique d’Italie se distingue Ă©galement par le fait qu’il est affinĂ© le moins possible et qu’il est prĂ©fĂ©rable de le consommer le jour mĂŞme de sa fabrication.

Bien que la mozzarella Ă  base de lait de vache soit maintenant plus courante, l’authentique di Bufala doit une grande partie de sa saveur unique au lait de bufflonne d’eau. Elle ajoute une saveur et une douceur supplĂ©mentaires que votre fromage habituel achetĂ© en magasin ne peut tout simplement pas copier. Étant un fromage filĂ© (et parfois mĂŞme filĂ© Ă  la main), il a Ă©galement une texture unique, souple et Ă©lastique. La mozzarella est celui  que l’on incorpore gĂ©nĂ©ralement dans les recettes et spĂ©cialitĂ©s culinaires. 

  • Parmigiano-Reggiano

Outre la mozzarella, le Parmigiano-Reggiano est un autre fromage italien célèbre fabriqué à partir de lait de vache. Cependant, vous le connaissez probablement mieux par son nom anglicisé : Parmesan. Outre son goût riche et savoureux, le Parmigiano-Reggiano est bien sûr célèbre pour ses innombrables imitations. 

  • La  Ricotta

Techniquement, la ricotta pourrait ĂŞtre considĂ©rĂ©e comme un sous-produit du fromage. Le mot ricotta signifie “recuit” en italien, et sa production implique de rĂ©chauffer le lactosĂ©rum restant de la fabrication d’autres fromages tels que la mozzarella et le provolone. 

La ricotta possède un teneur faible en sodium. Elle se transforme en salata lorsqu’elle est pressĂ©e, salĂ©e et sĂ©chĂ©e. Celle fraĂ®che peut ĂŞtre ajoutĂ©e aux plats en cuillerĂ©es ou farcie dans des pâtes. Par ailleurs, la salata est un bon choix de finition pour saupoudrer une salade, l’Ă©taler dans une assiette ou garnir une soupe.

Vous pouvez faire de la ricotta à la maison. Il faut environ 4 litres de lait entier et deux tasses de babeurre pour produire une tasse et demie de ricotta. Faites attention à ne pas faire bouillir le lait, ce qui durcit le caillé.

Le pain

 Le pain d'Italie

C’est un aliment merveilleux, une excellente base pour de nombreux plats et il joue un rôle important dans pratiquement toutes les spécialités culinaires. Les Italiens mangent du pain pratiquement tous les jours et la cuisine italienne en est riche dans toute sa région et capitale.

Focaccia

 Focaccia d'Italie

La focaccia est un pain plat cuit au four dont la texture est similaire à celle de la pâte à pizza. On pense que les Romains ont inventé ce style de pain, mais ils ont fait cuire le leur sur la sole, ce qui donne une version bien plus croustillante.

Les styles les plus simples de focaccia sont garnis d’herbes et arrosĂ©s d’huile d’olive, mais vous pouvez aussi acheter des versions assez Ă©laborĂ©es garnies de lĂ©gumes ou de viande.

Pizza Bianca

 Pizza Bianca

C’est un croisement entre la pizza et le pain. La pâte est Ă©talĂ©e assez Ă©paisse, c’est pourquoi elle ressemble plus Ă  du pain lorsqu’elle sort du four !

Habituellement garnie de mozzarella, de quelques olives et servie chaude avec un peu d’huile d’olive. Vous devez absolument essayer ce pain si vous en avez l’occasion !

Bref, on a cité les spécialités italiennes et les produits de recette les plus populaires de l’Italie et de sa capitale. Sachez que ce pays européen, avec sa grande île Sicile, bordée au nord par la mer Tyrrhénienne,  regorge de restaurants et café pour déguster différents repas pendant votre voyage. Pour information, le tiramisu reste le dessert préféré des Italiens et comme fruits,  ils adorent les pommes et les oranges. La population de la ville italienne raffole de sauce, ce n’est un secret pour personne.

Que visiter à Venise ?

Visite VeniseAah Venise… Peut-être la ville la plus visitée dans le monde et véritable perle de l’Italie. Venise, avec sa Place Saint-Marco, son Palais des Doges, ses ruelles avec leur canal et leur pont, sa lagune, son carnaval, son art et… ses touristes ! Visiter Venise est un des lieux incontournables lorsqu’on voyage en Italie. Je me devais de rendre visite à cette ville pleine d’histoire lors d’un séjour d’une journée.

Si j’avais beaucoup d’avis négatifs sur les nombreux touristes qui décident d’y passer leur séjour, je me devais de me faire une opinion. Bref, aéroport puis gare et me voici face au grand canal dans lequel navigue un superbe bateau.

Visiter Venise, oui mais quoi ?

Tous les italiens rencontrés m’ont dit la même chose : la meilleure visite de Venise se fait en se perdant dans les petites rues moins touristiques. Se promener de quartier en quartier.

C’est ainsi que vous découvrirez les lieux majeurs de la ville et que vous ferez le tour de Venise pour en prendre plein la vue.

Campo del Ghetto NuovoLe quartier juif

En sortant de la gare, si vous prenez à gauche en allant vers le canal, que vous passez un pont tout en longeant le canal, vous arriverez dans le quartier juif. Ce quartier diffuse une ambiance unique, où les touristes sont moins nombreux. La place du Campo Del Ghetto Nuovo a un charme fou, avec ses bars et restaurants. Ce quartier mérite la visite.

Le quartier Dorsoduro

Ce quartier est, lui aussi, moins prisé par les touristes. Ses nombreuses ruelles vous emmènent vers la lagune et sur une vue sur l’île Guidecca. En prenant le pont de l’Accademica, vous arriverez jusqu’à la Place Saint-Marco. Lors de votre voyage, passez par l’atelier de la gondole de Venise afin d’en savoir plus sur cet emblème italien. Pas de visite possible, mais vous vous ferez un avis sur cet endroit.

Palais des Doges de VeniseLe quartier Saint-Marco

C’est évidemment ici que se trouvent les touristes, mais il faut la visiter. C’est un quartier magique où se trouve des lieux tels que la Place Saint-Marco, magnifique place qui fait la fierté de la ville. Sur cette place, se trouve aussi la Basilique de la Place Saint-Marc, un superbe édifice. Mais surtout, vous pourrez y voir le Palais des Doges. Ce palais est un lieu majeur de l’histoire de Venise. Mais, prisé par les touristes, sa visite peut s’avérer compliquée et son prix élevé. Enfin, vous y verrez le pont le plus célèbre de Venise, le Pont des Soupirs.

Ile de BuranoL’île de Burano

Il faut visiter cette île qui est à seulement 20 minutes en bateau de Venise. Au prix de 14€, vous pourrez faire le voyage aller-retour.

Quand le bateau arrive à Burano, le spectacle des petites maisons colorées est juste splendide. Cette île comptant moins de touristes qu’à Venise, vous pourrez déambulez paisiblement et admirer le spectacle offert en quelques dizaines de minutes.

L’île de Murano

Cette île se visite en prenant le même bateau que pour Burano. Murano est connu en Italie et dans le monde pour son verre, véritable fierté de l’île. Je vous conseille donc de visiter son musée du verre. L’île de Murano accueille l’église la plus ancienne de toute la lagune de Venise : la basilique Santi Maria e Donato.

Quelques conseils pour visiter Venise

Faire un tour en gondole fait partie intégrante du voyage à Venise. Mais le prix d’un tour en gondole est de 80€ pour 30 minutes ! Donc, autant faire un tour en gondole à plusieurs.

Le musée n’est pas le point fort de la ville. Si vous passez un long séjour à Venise, faire l’un ou l’autre musée est évidement une bonne idée. Mais si votre voyage ne dure que quelques jours, je vous conseille de profiter de votre séjour pour vous promener dans les quartiers, visiter les monuments comme le Palais des Doges, et les autres lieux plein d’histoire que comprend la ville.

Les spaghetti alla carbonara, la vraie recette

Spgahetti alla carbonaraLes pâtes carbonara sont un véritable symbole de la cuisine italienne dans le monde. Plus connus encore que les spaghetti cacio e pepe à Rome, les spaghetti alla carbonara se trouvent dans tout restaurant italien digne de ce nom. Spaghetti, œufs, pancetta ou guanciale, parmesan ou pecorino… Les ingrédients ne sont pas nombreux, mais ce plat a vécu tellement de détournements qu’il faut rappeler quelle est la vraie recette des spaghettis carbonara. Lors de mon périple en Italie, j’en ai profité pour demander à un vrai chef italien de Rome la recette de la carbonara à l’italienne.

Comme cette période nous permet de passer du temps à la maison, vous n’avez pas d’excuses pour travailler votre plat de spaghettis carbonara !

Alors, déposez votre pot de crème, vos tomates et vos lardons et préparez-vous à découvrir la véritable recette des pasta alla carbonara.

La véritable carbonora (sans crème !)

Spaghetti carbonaraBeaucoup de personnes pensent encore que la carbonara se fait avec de la crème. Or, il s’agit d’un véritable pêché d’ajouter de la crème dans sa sauce. Et la sauce ne sera certainement pas meilleure avec de la crème. Si vous suivez bien la recette, vous verrez qu’il est tout à fait possible de faire une sauce onctueuse sans la souiller avec votre pot de crème.

Même chose pour les lardons : ils n’ont rien à faire dans la préparation des spaghetti carbonara. La pancetta, ou mieux encore, la guanciale sont des produits préférés pour réussir votre plat.

Quant au fromage, parmesan ou pecorino sont les seules possibilités, pas de fromage râpé style gruyère.

Ingrédients

  • 100-120g de spaghetti par personne.
  • 1 Ĺ“uf par personne + 1 Ĺ“uf pour le plat. Pour deux personnes, il faut compter 3 Ĺ“ufs. Pour 4 personnes, 5 Ĺ“ufs, et ainsi de suite.
  • Donc, pas de lardons. Il faut de la pancetta en tranche ou de la guanciale (joue de porc), le vĂ©ritable ingrĂ©dient romain.
  • Du parmesan, selon votre convenance. Ou mĂŞme du Pecorino, c’est encore mieux.
  • Sel, poivre et huile d’olive.

C’est tout. Comme vous le voyez, pas de crème à l’horizon.

Préparation des spaghetti alla carbonara

Portez une grande casserole d’eau à ébullition, mais ne salez pas tout de suite.

Cassez les œufs dans un bol et séparez le blanc des jaunes. Dans les jaunes d’œuf, rajoutez un peu de sel et un peu de poivre. Ensuite, incorporez le parmesan ou pecorino râpé.

Remuez énergiquement la préparation à base de jaunes d’œufs jusqu’à l’obtention d’une crème onctueuse.

Dans une poêle ou casserole, faites revenir la pancetta (ou guanciale) tranchée dans l’huile de l’olive. Rajoutez un peu de poivre si vous le souhaitez. Faites dorer.

Une fois que l’eau bout, mettez de préférence du gros sel et ajoutez les pâtes. Ne rajoutez pas d’huile.

Pendant que vos spaghettis cuisent, rajoutez une ou deux cuillères d’eau de cuisson dans votre sauce œufs-parmesan et remuez.

Pour obtenir une cuisson de pâtes al dente, retirez une minute au temps de cuisson indiquĂ© sur le paquet de pâtes. Elles continueront Ă  chauffer avec la vapeur d’eau.

Ensuite, égouttez les pâtes et ajoutez-les à la préparation œufs-fromage. Remuez doucement.

Plat pâtes carbonaraEnfin, mettez la pancetta/guanciale dans le plat et remuez à nouveau.

Rajoutez un peu de parmesan ou de pecorino, si vous êtes un fan de fromage, comme moi !

Voilà, vous obtiendrez des délicieux spaghetti alla carbonara avec une sauce crémeuse, sans avoir ajouté un gramme de crème. Simple, non ?

Visite au cœur de la fabrique de vinaigre balsamique à Modène

Vinaigre balsamique de ModèneL’Italie est connu pour des dizaines de produits et spécialités qui inspirent autant de recettes de cuisine que nous connaissons tous. Si le vin et l’huile d’olive sont assurément des spécialités de l’Italie, le vinaigre balsamique en est une autre. Et la ville qui est à l’origine de cette spécialité n’est autre que Modène (Modena), ville sur mon trajet lors de ma visite de l’Emilie Romagne.

En effet, Ă  Modène, il y a l’usine et le musĂ©e Ferrari, mais aussi le vinaigre balsamique dont la fabrication s’effectue dans une acetaia, le nom de la vinaigrerie dĂ©diĂ©e au vinaigre balsamique traditionnel.

A la découverte des vinaigreries de Modène

Bouteille de Vinaigre BalsamiqueJe dois avouer qu’avant de venir à Modène, je n’imaginais pas de faire une visite d’une fabrique de vinaigre balsamique. Or, après avoir reçu beaucoup d’avis positifs de la population de Modène, j’ai vite compris que l’ aceto balsamico faisait partie du patrimoine de cette ville. En effet, Modène ne compte pas qu’une acetaia, mais plusieurs. Et toutes revendiquent la fabrication d’un vinaigre balsamique de qualité issu d’un héritage traditionnel. En effet, chaque acetaia moût le raisin à sa façon, fait vieillir le vin obtenu dans des fûts en bois et utilise des produits de qualité.

Je décide de découvrir l’acetaia de Modène par la visite de trois fabriques : l’acetaia Marise Barbieri, l’acetaia di Giorgi et l’acetaia Leonardi.

Acetaia Marise Barbieri

Acetaia BarbieriMme Barbieri n’est autre que la première femme à avoir été « Maitre-gouteur de vinaigre balsamique ». J’apprends donc que Modène jouit d’un climat idéal pour avoir la fermentation d’un vinaigre balsamique idéal.

Dans la cave, le vinaigre balsamique est conservé dans des dizaines de fûts en bois de différentes variétés. D’abord, le raisin est récolté avec précision. Une fois le raisin cuit, le moût est d’abord versé dans un grand tonneau. Au fil des années, le vinaigre est transvasé dans des fûts de plus en plus petits. Ainsi, le vieillissement et la fermentation de l’aceto balsamico de Modène s’opère au fil du temps. Le vinaigre peut être vieilli jusqu’à 25 ans pour l’extra vecchio. La production du vinaigre est vraiment un art à part.

Plus le vinaigre est vieilli, plus il est épais et sucré. Au gout, on est très loin du vinaigre balsamique de supermarché qui se veut « traditionnel ». A Modène, on ne rigole pas la qualité du vinaigre balsamique. D’ailleurs, il se déguste comme un bon vin d’Italie.

Acetaia di Giorgio

L’acetaia di Giorgio est autre fabrique de vinaigre balsamique pour laquelle la visite est justifiée. Par ailleurs, la visite de cette vinaigrerie me fait rapidement comprendre à quel point l’aceto balsamico traditionnel DOP est un véritable trésor à Modène.

Si les ingrédients ne sont pas nombreux, sa production et son vieillissement suivent un processus de fermentation lent et rigoureux.

Acetaia Leonardi

Acetaia LeonardiCette acetaia est l’une des plus anciennes de Modène, elle date du 18e siècle. Très vite, l’acetaia Leonardi se consacre exclusivement à la fabrication de vinaigre balsamique traditionnel en utilisant des produits venant de ses propres vignobles. Certifiée bio, la vinaigrerie Leonardi n’utilise que du raisin blanc et rouge issu de ses récoltes.

La maison Leonardi s’évertue à reproduire inlassablement le processus de fermentation des mouts de raisin, ainsi que la conservation en fûts de ceux-ci, année après année. Leur objectif ? Transmettre leur passion dans un vinaigre balsamique de qualité qui fait la fierté de Modène

Condiment unique au monde, le vinaigre balsamique de Modène est un produit précieux très recherché en cuisine. Pouvant être utilisé pour de nombreuses recettes, il existe aussi sous forme de crème.

La visite de l’usine et du musée Ferrari à Modène

Modène est une petite ville située en Emilie-Romagne, à proximité de Bologne. Moins connue que certaines villes d’Italie, Modène mérite la visite et propose différentes activités autour de l’art et des musées. Mais si j’ai choisi d’y passer la journée, c’était surtout pour découvrir le fameux musée Enzo Ferrari, situé à Modène, ainsi que l’usine Ferrari, située non loin de là, à Maranello.

Modène et l’Emilie-Romagne, berceau de l’automobile

Musée Ferrari de ModèneEn effet, si Modène est connue dans le monde pour son vinaigre balsamique, elle est au moins aussi réputée pour être l’une des villes phares de l’automobile dans le monde. C’est en effet à Modène qu’a été créée une des plus grandes marques de voiture de l’histoire, la Ferrari, inventée par l’italien du même nom, Enzo Ferrari.

De plus, c’est dans le périmètre de la ville d’Emilie-Romagne que tous les noms liés à l’automobile se sont développés. Outre Ferrari, Lamborghini, Pagani et Maserati (crée à Bologne mais développée à Modène) sont des marques qui viennent de cette région. Sans oublier Ducati, basé à Bologne.

Musée Ferrari Modène extérieurFerrari, le rêve des fans de voiture

Pour beaucoup de fans d’auto, Ferrari est la marque la plus prestigieuse en terme de voitures ou en formule 1. Ainsi, Modène et Maranello sont devenues des villes de pèlerinage pour tous dont l’automobile est une passion. N’étant pas forcĂ©ment un passionnĂ© de voitures, je me devais toutefois de faire une visite du musĂ©e et de l’usine lors de mon voyage Ă  Bologne et Ă  Modène, en Emilie-Romagne.

Les voitures, l’histoire, le circuit… Autant vous le dire, mon voyage ne m’a pas déçu. C’est pourquoi je recommande l’expérience du Museo Enzo Ferrari si vous passez la journée à Modène.

Usine Ferrari de MaranelloVisite de l’usine Ferrari de Maranello

Pénétrer dans l’usine fondée par Enzo Ferrari à Maranello est une expérience que pas grand monde ne peut vivre. En effet, j’ai eu la chance d’y faire une visite grâce à mon emploi, mais cette usine est normalement réservée exclusivement aux propriétaires d’une voiture Ferrari. J’ai donc pu faire une visite et un tour de l’usine Ferrari en 45 minutes top chrono, sans possibilité de prendre de photo.

Cette visite permet de voir certaines automobiles et aussi un aperçu du circuit de Fiorano, connu pour être le circuit d’essai des Ferrari. Bien sûr, cette expérience en vaut la peine, mais la sensation de se voir imposé un parcours précis peut être un peu dérangeante.

Le musée Ferrari de Modène

MusĂ©e Ferrari de Modène vu d'en-hautAprès ma visite de l’usine Ferrari Ă  Maranello et un bref passage Ă  mon hĂ´tel, j’ai dĂ©cidĂ© de visiter le musĂ©e Ferrari situĂ© Ă  Modène mĂŞme. Et cela vaut la peine ! Très beau, le musĂ©e comprend la maison natale du crĂ©ateur, Enzo Ferrari, ainsi que l’atelier de son père. C’est lĂ  que tout a commencĂ© pour la Scuderia.

Le musée permet de s’immerger dans la vie des Ferrari et de découvrir différents moteurs, exposés comme des œuvres d’art, qui ont fait la gloire de la marque italienne. Le reste de la visite se passe dans un autre bâtiment, dont le toit ressemble au capot des anciennes voitures de course. Cet édifice est tout simplement impressionnat. A l’intérieur, on vit un véritable voyage dans le temps dans l’histoire de Ferrari et de l’industrie automobile en général. On y découvre d’anciens modèles et différentes reliques permettant de comprendre la puissance de Ferrari au fil des années.

Je ne peux que vous conseiller le musée Ferrari de Modène. Le prix semble élevé mais reste abordable lorsqu’on a conscience de l’expérience qui nous attend. Le billet est à 17€.

Le Mercato Centrale de Rome, le bon plan pas cher

Mercato Centrale RomeSi vous cherchez désespérément un restaurant où manger lors de votre voyage à Rome, dirigez-vous vers le Mercato Centrale de Rome, situé dans les quartiers de Termini. En Italie, beaucoup de villes comme Rome ont leur mercato centrale (marché couvert en France). Véritable marché grandeur nature, le Mercato Centrale est un haut lieu de la cuisine italienne, rassemblant stand et restaurants en un seul et même endroit, pour votre plus grand service.

Gouter la nourriture italienne, boire un café, découvrir les nouvelles tendances en alimentation… Tout ça est possible au Mercato Centrale, et pour un prix moindre que certains restaurants que vous trouverez lors de votre visite. C’est l’avènement du shopping gastronomique !

DĂ©couvrez le food court de Rome, le Mercato Centrale

Mercato Centrale RomeLe Mercato Centrale de Rome se trouve donc à Termini, au sein même de la station. Le marché est donc facilement accessible en train ou en métro lors de votre voyage ou depuis votre hôtel. Ce Mercato Centrale est tout simplement le meilleur moyen de découvrir la nourriture romaine et de vivre l’expérience de la cuisine italienne. Vous y retrouvez tous les aliments : pâtes, pizza, ou simplement prendre un verre de vin ou un café. C’est l’endroit parfait pour rencontrer des artisans et découvrir leurs produits dans un cadre chaleureux et convivial.

Pour tout amateur de la cuisine italienne, c’est un véritable paradis. Il suffit de lire leur slogan « La bontà è elementare » qui peut se traduire par « C’est simple de bien manger quand on a les bons produits ».

Une visite alimentaire immanquable

Panini Mercato CentraleC’est par hasard que j’ai découvert le Mercato Centrale. Je sortais de la station de Termini et je cherchais un restaurant italien. Et là, je trouve ce marché qui me semblait être un mirage. Un immense restaurant en plein cœur de Termini, de 500 places et sur 3 étages. Ainsi, il y a plus de 18 stand, un restaurant et un espace dédié à la dégustation. La question se pose, que manger au Mercato Centrale ? Je vous précise d’emblée que le mieux est de vous faire votre avis, tant les gouts varient d’une bouche à l’autre.

En effet, il y a de tout : cuisine italienne traditionnelle, cuisine asiatique et même une cuisine qui plaira au végan. Voici quelques exemples de restaurants.

  • Il Trapizzino : il s’agit d’une pizza triangulaire prĂ©parĂ©e avec des produits traditionnels romains.
  • Il pane e la pasticceria : le chef Gabriele Bonci a la rĂ©putation d’être le Michel Ange de la pizza. Vous y trouverez du pain, des pizzas et autres pâtisseries absolument succulentes.
  • Il Tartufo : si vous ne le saviez pas, j’adore les truffes ! Ce stand met Ă  l’honneur les pâtes aux truffes blanches ou noires, le risotto aux truffes… Quel bonheur !
  • Il Vegetariano et Vegano : vous l’aurez compris, si vous ĂŞtes vegan (c’est votre droit), ce restaurant est fait pour vous. Vous y trouverez des produits locaux prĂ©parĂ©s avec l’amour de la nature.
  • La Pasta Fresca : le stand oĂą dĂ©guster des pâtes fraiches, comme les pâtes cacio e pepe ou les pâtes carbonara
  • La Pizza de de Pier Daniele Seu : la pizza italienne par excellence avec des produits de qualitĂ©.
  • La Caffetteria e la Birreria : le stand parfait pour dĂ©guster un excellent cafĂ© italien au Mercato Centrale di Roma.

Vous l’avez compris, le Mercato Centrale de Rome est un immense restaurant où découvrir la nourriture italienne et de bons produits en attendant votre train ou métro.

Crema au Mercato CentralePourquoi rendre visite au Mercato Centrale di Roma ?

  • Le Mercato Centrale rassemble les meilleurs produits de la cuisine italienne.
  • Quel que soit le moment de la journĂ©e, le Mercato Centrale vous accueille pour manger ou prendre un verre. A vous de voir si vous prĂ©fĂ©rez un service complet au restaurant ou la partie cantine.
  • Que vous soyez français ou italien, tout le monde visite le Mercato Centrale, mĂŞme les locaux.
  • Il se trouve dans la station de Termini Ă  Rome. Le Mercato Centrale est donc très accessible en train ou mĂ©tro et doit faire partie de votre voyage romain.

Les spaghetti Cacio e Pepe, les pâtes à manger à Rome

Spaghetti Cacio e pepeEn cette période de confinement, il est toujours utile de se remémorer les recettes traditionnelles pour tester vos talents en cuisine depuis la maison. Pas besoin d’être un grand chef pour manger comme au restaurant et préparer de bons petits plats !

Quiconque se rend en Italie ne peut pas être insensible aux plats italiens. Les pâtes sont peut-être le plat le plus connu du monde, tant ses sauces et recettes sont variées. Si quasiment chaque ville d’Italie a sa propre recette de pâtes, à Rome, les spaghetti cacio e pepe est sans doute le plat le plus traditionnel de la ville. J’ai tellement adoré ces pâtes lors de ma visite des restaurants de Rome que j’ai décidé de reproduire la recette à la maison, depuis ma cuisine.

Des pâtes, du poivre noir, du fromage… Mais pas que !

Spaghetti cacio e pepeSi les ingrédients qui composent les spaghetti cacio e pepe ne sont pas nombreux, il ne faut pas croire que la recette de ce plat consiste simplement en une cuisson de pâte, mettre du poivre et du fromage dessus. Les plus grands chefs italiens en perdraient la tête !

Tout d’abord, puisqu’il s’agit d’un plat romain, le fromage doit être du Pecorino Romano et pas du parmesan. C’est un peu comme si vous mettiez de la crème dans vos pâtes carbonara ! Toutefois, la recette n’est pas compliquée et est accessible à tout le monde, que vous  soyez à Paris ou ailleurs.

Voici donc la recette pour des spaghettis pepe e cacio réussis avec de bons produits !

Ingrédients (pour 4 personnes)

  • 400g de pâtes (des spaghetti, de prĂ©fĂ©rence)
  • 4 litres d’eau
  • 28g de sel (le grammage du sel est important pour toute cuisson de pâtes)
  • 160g de Pecorino Romano râpĂ©
  • 2 cuillères Ă  soupe de poivre noir moulu (pas du poivre blanc)

Recette des spaghetti cacio e pepe

Pecorino RomanoRègle d’or pour la cuisson des pâtes, retenez ces 3 chiffres : 1, 10 et 100. C’est-Ă -dire que pour 1 litre d’eau, on compte 10g de sel et 100g de pâtes. C’est très important pour toutes les recettes de pâtes.

Dans le cas des spaghetti cacio e pepe, il convient d’ajouter seulement 7g de sel par litre d’eau car le fromage que l’on va mettre est fort salé (surtout le Pecorino).

Faites bouillir une casserole contenant 4 litres d’eau et ajoutez les 28g de sel.

Ajoutez ensuite les pâtes et faites attention au temps de cuisson de celles-ci, il faut absolument qu’elles soient al dente (on vise le niveau du restaurant étoilé). Vous pouvez même compter une ou deux minutes de moins car la cuisson des pâtes se poursuivra dans la poêle ensuite.

Râpez le Pecorino Romano et mélangez-le avec le poivre noir.

Une fois cuits, égouttez les spaghetti et réservez un litre d’eau de cuisson. Mettez ensuite les pâtes dans une sauteuse ou une poêle et ajoutez-y le mélange Pecorino Romano-poivre noir avec le litre d’eau de cuisson.

Portez à feu doux pendant une minute et mélangez bien les pâtes.

Des pâtes avec une sauce onctueuse au pecorino et au poivre noir doivent apparaitre devant vous ! Vous voilà donc prêt à déguster votre plat de spaghettis cacio e pepe alla romana !

Vous pouvez Ă©ventuellement rajouter du fromage, de l’huile, ou mĂŞme de la truffe si vous souhaitez vous approprier votre recette avec d’autres produits ou ingrĂ©dients.

Confinement ou pas, voilà donc une idée sympa de plat simple pour vos menus de fête et digne des plus grands chefs !

Où se garer pour visiter Sienne ?

Vue de SienneSienne est souvent considérée comme la ville idéale pour une visite d’une journée si vous êtes en Toscane. Ville tout aussi intéressante à visiter que Florence, Sienne est une des plus belles villes d’Italie. Hélas, c’est aussi pour cela que nombreux sont ceux qui prennent la route pour un voyage d’un jour dans la ville toscane.

Si vous prévoyez visiter Sienne, il convient donc de trouver un parking où stationner votre voiture. En effet, le centre de la ville est une zone limitée et il y est interdit de se garer.

Dans quel parking se garer à Sienne ?

En fonction de votre visite, il y a toujours un parking dans lequel il vous sera plus facile de vous garer à proximité de la ville. Que ce soit à Sienne, Florence ou toute autre ville d’Italie, la question de la place où se garer revient toujours lorsqu’on décide de prendre la voiture visiter les villes où il y a beaucoup de monde.

Voici le parking gratuit pour visiter Sienne, ensuite le parking payant.

Parking Porta LiterinaLe parking de Strada Laterina

Ce parking est très pratique car il n’est qu’à 15 minutes à pieds de la Piazza del Campo. Se garer là-bas vous permet d’être à proximité des hôtels, du Duomo di Siena et de tout autre lieu où vous souhaitez commencer votre journée. Si toutefois vous ne voyez pas de place pour vous garer, vous pouvez garer votre voiture à l’intérieur de la Porta Laterina ou sur le parking « Il Duomo ».

Parking Viale Mario BracciLe parking de Viale Mario Bracci

En prenant la voiture jusqu’à l’hôpital de la ville, vous aurez l’occasion de vous garer le long de la route pour visiter Sienne. Toutefois, cet endroit est dans un quartier qui se trouve à de nombreuses minutes du centre. N’hésitez pas à faire le voyage en transports en commun pour votre visite.

Le parking de Strada di Malizia

Le dernier parking gratuit à Sienne est un petit parking qui a l’avantage d’être proche du centre historique de Sienne. Il est particulièrement difficile à trouver en voiture. Renseignez-vous pour ne pas passer la nuit à le chercher !

Parking payant Ă  Sienne

Si vous venez de vous rendre à Florence, vous êtes sûrement habitués au parking payant. Toutefois, ce genre de parking est très pratique si vous ne voulez pas chercher une place pendant de longues minutes ou si vous souhaitez rester près de votre hôtel pour passer la nuit. Les prix est souvent de 2€ de l’heure. A savoir que le parking payant est gratuit les jours fériés à Sienne.

  • Parking DuomoLe Duomo : il s’agit du parking idĂ©al pour visiter la Piazza del Campo, le Duomo et les autres monuments de Sienne. En effet, tous les lieux importants sont accessibles en quelques minutes Ă  pied.
  • Santa Caterina : c’est un grand parking qui permet d’accĂ©der Ă  la Piazza del Campo en 15 minutes. Le reste des monuments du centre historique est Ă  quelques centaines de mètres.
  • San Francesco : plus petit, mais pratique pour se garer car il est très spacieux.
  • Stadio Fortezza : ce parking est l’un des plus grand de la ville. Il est Ă  quelques mètres de la forteresse des MĂ©dicis et des murailles mĂ©dicĂ©ennes de Sienne. Le centre historique n’est qu’à quelques minutes Ă©galement.
  • Parking de la gare : il s’agit d’un des plus grands, mais aussi celui avec le tarif le plus intĂ©ressant si vous y restez la journĂ©e. En effet, il est au prix de 0.50€ et de 2€ Ă  partir de la deuxième heure et pour le reste de la journĂ©e.

Enfin, il est toujours possible de se garer dans un hôtel du centre de Sienne avec garage payant, selon vos préférences.

Visiter Sienne en un jour ? Défi relevé !  

SienaAncienne ville rivale de la plus connue Florence, Sienne, à l’instar de sa voisine toscane, est une ville pleine d’histoire qui mérite le voyage. Siena (en italien) a énormément à offrir et est tout à fait compatible avec une visite d’une journée. C’est pourquoi j’ai choisi cette ville qui sent bon le chianti comme destination idéale pour une excursion d’un jour. Je n’ai pas été déçu ! Sites pittoresques et autre monument historique, Sienne est une ville d’art et d’histoire qui ne laissera personne indifférent. La Piazza del Campo ou le Duomo de Sienne sont autant de sites à voir absolument. Je vous laisse vous faire votre avis !

Que voir à Sienne ? Visite unique et insolite de la ville

Si vous vous rendez en Toscane pour voir Florence, je vous conseille de visiter Sienne. En l’espace d’une journée, vous aurez un condensé de tout ce que Sienne propose. Cette excursion permet de s’imprégner de l’ambiance de la ville et ses ruelles, de déjeuner au pied du magnifique Duomo ou sur la Piazza del Campo, de visiter le musée de votre choix ou de simplement flâner dans le centre de Sienne.

La Piazza del Campo

En plein centre de Sienne, la Piazza del Campo est tout simplement immense et impressionnante. Il vous faut en faire le tour à tout prix pour constater la beauté de cette place. Disposée en demi-cercle et inclinée, la piazza del Campo est unique. Les bâtiments disposés autour de la place lui confère une grandeur supplémentaire et multiplient les points de vue pour la prise de photo. A Sienne, tous les chemins mènent à la Piazza !

Piazza Del Campo

Au bas de la place se trouve le Palazzo Publico, est un bâtiment somptueux qui épouse parfaitement le dénivelé de la Piazza del Campo et le reste de la place. De nos jours, le Palazzo accueille un musée qui accueille les plus belles œuvres de l’art toscan. Le Palazzo Publico permet également d’accéder à la Torre del Mangia, qui offre superbe vue sur la place, le reste de la ville de Sienne, et la Toscane lointaine.

Le Duomo de Sienne

Duomo de SienneLa journée se poursuit avec le fameux Duomo. Comparable au style du Duomo de Florence, le Duomo de Siena est tout aussi beau. Une véritable œuvre d’art. Sa façade au style gothique offre une vue formidable sur les nombreux détails pleins d’histoire de cette cathédrale.

L’intérieur de la cathédrale est tout aussi beau et vaut la visite. Le sol pavé est considéré comme l’un des plus beaux jamais conçu, selon Giorgio Vasari.

Pour visiter la cathédrale et les autres sites, il est conseillé de prendre l’OPA SI Pass, qui regroupe toutes les activités à faire à Sienne à un prix plus avantageux.

Voyage dans les ruelles de Sienne

Visiter la vieille ville est l’un des activités qu’on retrouve à peu près dans toutes les villes d’Italie. Mais le centre de Sienne est sûrement un des plus beaux d’Italie. Inutile de prendre un guide pour la visite, Siena est petite et s’y perdre est compliqué. Faites le tour parmi les petites places typiques avec leur palazzo, églises baroques et rues pittoresques pour occuper votre journée !

Basilique San Clemente in Santa Maria Dei ServiLa Basilique San Clemente in Santa Maria dei Servi

Afin de clôturer cette excursion d’un jour bien remplie, je décide de visiter la Basilique San Clemente in Santa Maria dei Servi. Construite au XIIIe siècle, cet édifice est plus sobre que les autres sites que l’on retrouve à Sienne. Toutefois, elle a un charme assez mystérieux qui en fait sa particularité.

C’est ainsi que s’achève ma journée à Sienne. Cette ville mérite qu’on la visite et n’a rien à envier à sa rivale de toujours, Florence. En un jour, il est tout à fait possible de faire le tour de la ville est de ne pas avoir un gout de trop peu.

Mon road trip en Italie du Nord : à la découverte des lacs italiens

Road trip en Italie du NordJ’ai toujours aimé les road trip et autres circuits en voiture. Découvrir un pays en voiture, en suivant un itinéraire, permet d’offrir un voyage unique. Une véritable liberté de déplacement tout en traversant les villages pittoresques et en découvrant les paysages, que demander de plus ? C’est le meilleur moyen d’en prendre plein la vue !

Avec ma passion pour l’Italie, faire un road trip en Italie du Nord s’imposait comme évidence. J’ai donc réalisé mon itinéraire dans le nord du pays avec pour objectif de passer une journée dans les différentes villes et lieux d’Italie du Nord.

Que visiter en Italie du Nord ?

Créer mon itinéraire ne fut pas évident. Quel que soit le pays du monde où vous souhaitez faire un road trip, il faudra faire des choix. Ce voyage m’a mis sur la route de différentes étapes : Lac de Côme, Lac d’Iseo, Bergame, Lac de Garde, Vérone, , Venise pour retourner à Milan. Voilà mon road trip bien ficelé !

Direction la région de Milan et du lac de Côme

Lac de CĂ´me

Milan étant prévue plus tard, la première étape du road trip m’amène au Lac de Côme, l’un des plus grands lacs d’Italie. Fatigué de ma journée, j’ai tout de même été impressionné de la vue qu’offre le lac, avec ses paysages de montagnes et la ville de Lecco au loin.

Destination suivante du road trip, la ville de Bergame. En route ! Et le voyage vaut le détour. La ville haute de Bergame est superbe et permet de voir de nombreuses églises. La Piazza Vecchia est tout aussi splendide. Le tour de la ville est assez rapide et la vieille ville se visite assez facilement.

Le road trip dans le Nord de l’Italie continue, en voiture vers le Lac d’Iseo ! Les petites villes de Clusane et Sarnico sont très jolies et offrent une vue sur la région du lac. Belle manière de clôturer la journée. Le Lac d’Iseo a ceci de spécial qu’il possède une île au milieu du lac. Au bord de ce lac, la petite ville d’Iseo offre une visite pittoresque, comme on peut en faire dans les villes ou villages au bord de l’eau. Ici aussi, le centre de la ville vaut le coup d’œil, tout comme la Piazza Garibaldi.

VĂ©roneDirection VĂ©rone et Padoue

De nouveau en voiture, je prends la route vers Vérone et arrêt au célèbre Lac de Garde. La petite ville de Bardolino est décevante, très touristique, tout comme le Lac de Garde finalement. Le plus grand lac d’Italie est victime de son succès et la visite perd de son charme.

Le road trip se poursuit vers la ville suivante, Vérone. Etape obligatoire pour un voyage dans le Nord de l’Italie. Vérone est une ville splendide. On y retrouve l’idée de LA place à l’italienne, la piazza, et de nombreux monuments tout aussi somptueux les uns des autres.

VeniseDirection Venise

Un road trip en Italie du Nord sans une visite de Venise n’est pas un road trip. Je prends ma voiture et je me mets donc en route vers Venise, ville majeure de ce voyage. Ma semaine dans le nord de l’Italie étant presque achevée, je décide d’y passer la journée. Ville de la Renaissance comme Florence, je me limite au centre de cette ville plongée dans l’eau et à la place Saint-Marc, une des plus belles du monde. La vue sur les îles à proximité offre de beaux paysages.

Dernier arrêt : Milan

Après Venise, direction Milan. Aller à Milan en voiture peut s’avérer être compliqué vu la circulation sur la route. La ville de Milan est grande et industrielle, il faut être patient pour se laisser imprégner par l’ambiance de la capitale du nord de l’Italie. La Piazza del Duomo est absolument magnifique. Cette place offre une vue sur le Duomo de Milan, le monument phare de la ville. Ensuite, je continue mon tour de la ville et je visite le parc du château, un parc sous-estimé tant celui-ci est agréable et surprenant, en plein centre de Milan.

C’est par cette ville que je termine mon road trip à travers l’Italie du Nord. Ce voyage m’a permis de voir de beaux paysages et de superbes villes et villages qui étaient sur ma route. Dommage que Florence était un peu loin, mais je compte bien faire un road trip en Toscane dès que possible !