5 recettes savoureuses des pâtes italiennes

5 recettes savoureuses des pâtes italiennes

L’Italie regorge de recettes savoureuses: pâtes fraîches, salade, soupe, pizza, tagliatelles, etc. La cuisine italienne est basée de la sauce tomate, aux fines herbes, aux fromages et aux multiples déclinaisons de la pâte. Cette dernière est réconfortante et réputée aux quatre coins du monde pour sa diversité et ses saveurs uniques, tant délicieuses. Impossible de parler plats italiens sans évoquer les pâtes. Formes différentes et sauces parfumées se déclinent au fil des régions de l’Italie. Toutefois, certaines recettes de pâtes italiennes rencontrent un succès qui dépasse les frontières. Voici quelques exemples de recettes favoris.

La recette de courge spaghetti

courge spaghetti

Ingrédients :

  • 1 courge spaghetti;
  • 1 kg de viande;
  • 2 tasses sauces pour pâte;
  • 2 cĂ s basilic frais;
  • ½ tasse fromage ricotta;
  • 1 tasse mozzarella râpĂ©;
  • huile, sel, poivre.

Préparation :

  1. préchauffez le four à 400 F degrés; 
  2. lavez la courge spaghetti, enlevez la tige, ensuite  coupez la courge;
  3. enlevez les graines, nettoyez, badigeonnez avec l’huile d’olive, assaisonnez, placez dans un plat de cuisson avec peu d’eau; 
  4. cuire environ 45- à 60 minutes, laissez tiédir;
  5. brunir la sauce italienne au feu moyen;
  6. retirez les viandes de la poêle, égouttez, réservez;
  7.   ajoutez un peu de sauce dans casserole, laissez mijoter; ajoutez-y la viande;
  8. mélangez ricotta, mozzarella, basilic;
  9. étalez une couche de sauce rouge, puis une couche de mélange fromage;
  10. répétez d’altérner ces couches en terminant par une couche de sauce rouge, puis de mozzarella ;
  11. chauffez four pour  gratiner.

La recette de Spaghetti Bolognaise

Spaghetti Bolognaise

Compositions :

  • 500 g viandes de bĹ“uf hachĂ©e;
  • 400 g purĂ©e de tomate;
  • 3 cuillères Ă  soupe de concentrĂ©e de tomate;
  • 1 carotte râpĂ©e;
  • 1 branche cĂ©leri;
  • 2 branches de persil plat ;
  • 1 oignon hachĂ©;
  • 2 gousses d’ail hachĂ©es;
  • 1 noix de beurre;
  • 2 cuillères Ă  soupe huile d’olives;
  • 1 feuille laurier;
  • Sel, poivre;
  • 1 pincĂ©e noix de muscade en poudre ;
  • 1 cuillère Ă  cafĂ© paprika;
  • 500 g spaghetti.

Préparation :

  1. faire venir ail, oignon haché dans la poêle 
  2. ajouter carotte râpée, faites revenir en mélangeant, augmenter le feu, ajouter la viande hachée, mélanger avec cuillère en bois;
  3. une fois que la viande commence à cuire, mélanger la purée de tomates, branche céleri, laurier, salez, poivrez, ajoutez paprika, noix muscade, cumin en poudre;
  4. ajouter du verre d’eau bouillante, bouillon de légumes, laissez mijoter à feu doux (10 à 15 minutes) en remuant (2 minutes avant fin de cuisson, enlevez céleri, ajouter persil ciselé);
  5. cuire les spaghettis dans eau bouillante salée. 
  6. mélanger pour les immerger (11 minutes), remuer les pâtes avec cuillère en bois pour qu’elles ne collent pas.
  7. arrosez avec huile d’olive, mélangez. 
  8. servir avec sauce bolognaise, parsemer de parmesan, persil ciselé.

La recette de lasagne Ă  la bolognaise

lasagne Ă  la bolognaise

Préparation: 45 minutes

Cuisson: 25 minutes

Compositions :

  • feuilles de lasagne 600 g;
  • bĹ“uf hachĂ© 500 g;
  • tomates concassĂ©es 700 g;
  • farine 60 g;
  • beurre 60 g;
  • 1 litre lait demi-Ă©crĂ©mĂ©;
  • 1 branche cĂ©leri;
  • 2 carottes;
  • 1 oignon 1 ;
  • 40 g parmesan râpĂ©;
  • 1 verre vin rouge;
  • huile d’olive, sel, poivre.

Préparation : 

  1. dans une casserole, faites fondre du beurre, ajoutez de la farine, fouettez pour éviter d’avoir des grumeaux; 
  2. versez du lait en remuant jusqu’à ce que le mélange épaississe, salez;
  3. coupez en petits dés le céleri, carottes, émincez oignon;
  4. Dans la poêle huilée, faites revenir les  légumes, ajoutez-y de la viande de bœuf hachée, puis laissez-la dorer; 
  5. Versez le vin rouge, incorporez tomates concassées, salez puis versez-y un verre d’eau, laissez mijoter 15-20 minutes;
  6. préchauffez le four à 200°C;
  7. dans un plat à gratin, alternez une couche de béchamel avec des feuilles de lasagnes, et une couche de sauce bolognaise;
  8. montez pour terminer avec couche de béchamel et du  parmesan râpé;
  9. enfournez pendant 25 minutes, servez le plat étant chaud.

La recette de pâtes carbonara à l’italienne. 

pâtes carbonara à l’italienne

Préparation: 10 minutes
Cuisson: 10 minutes

Ingrédients 

  • 400 g spaghettis;
  • 100 g de magret de canard fumĂ©;
  • 1 jaune d’Ĺ“uf;
  • 20 cl de crème liquide entière;
  • 2 Ă©chalotes;
  • Sel;
  • Poivre.

Préparation :

  1. ciseler les Ă©chalotes;
  2. détailler le magret de canard en lardons;
  3. faites dorer le magret avec Ă©chalotes, salez et poivrez
  4. mélangez, laissez suer quelques minutes;
  5. mélangez la crème liquide avec le jaune d’œuf, laissez le mélange venir à température chaude, puis réservez le couvert hors du feu ;
  6. cuisez pâtes à l’eau bouillante salée, au dernier moment;
  7. finalisez garniture à feux doux, chauffer en mélangeant jusqu’à ce que la sauce épaississe, réservez au chaud ;
  8. Dès que les pâtes sont cuites, égouttez-les pour ensuite  les incorporer à la garniture dans la sauteuse.
  9. mélangez, servez

 La recette de penne champignons, jambon.

penne champignons jambons

Ingrédients:

  • 250 g pâtes penne;
  • 250 g champignons;
  • 150 g jambon en dĂ©s;
  • 1 oignon;
  • 150 g de petits pois;
  • 1 cuillère Ă  cafĂ© d’huile d’olives;
  • 24 cl d’eau;
  • 60 g crème fraĂ®che;
  • Sel;
  • Poivre

Préparation :

  1. Ă©mincez l’oignon, coupez les  champignons en tranches;
  2. faites-les revenir avec l’huile dans cuve (3 minutes);
  3. ajoutez en dessus les pâtes, petits pois, eau, assaisonnez, remuez;
  4. lancez la cuisson rapide – sous pression (6 minutes).
  5. A la fin de cuisson, ajoutez crème, jambon, remuez en mode dorer quelques secondes;

Vous pouvez pratiquer chaque recette à la maison. Afin d’avoir plus d’inspiration en cuisine pour la réalisation, regardez leur photo sur Pinterest. Vous pouvez même y ajouter un commentaire procéder à des votes pour la photo de recette que vous préférez. Vous y trouverez d’autres types de repas: pesto, salade de légumes, soupe, tagliatelles, pizza, etc. 

plats Italien

Les spécialités culinaires à déguster en Italie

La variété de la cuisine et de la gastronomie  de la région italienne reste illimitée. Il est impossible, même pour un local, de dire quelle est la meilleure cuisine italienne. Cet énorme choix de plats est dû à la fois à la grande différence entre les cuisines traditionnelles de chaque région et aux spécialités italiennes de saison.

Dans ce vaste univers de merveilleuses spécialités gastronomiques, à partir de Rome la capitale, jusqu’à Sicile son île voisine, celui qui aime la bonne cuisine pendant son voyage en Italie a beaucoup de mal à choisir les plats et le vin à déguster. C’est un pays riche en produits et repas à manger : fruits, poissons, pâtes, légumes, riz, café, etc.

Dans ce guide, vous trouverez quelques plats italiens, qui figurent parmi les meilleurs au monde, que vous devez absolument essayer lors de votre prochain voyage en Italie.

Pizza

 Pizza Villa Rosebery

La Margherita est certainement nĂ©e Ă  Naples : la plus cĂ©lèbre et la plus simple des pizzas qui, avec la sauce tomate, la mozzarella et le basilic, est une des spĂ©cialitĂ©s culinaires Ă  goĂ»ter en Italie. On dit que la reine Margherita de Savoie, lors d’un de ses sĂ©jours en ville Ă  Villa Rosebery, a voulu goĂ»ter Ă  cette nourriture populaire, simple et dĂ©licieuse que beaucoup de ses concitoyens aimaient. Le pizzaiolo de Brandi Ă  Chiaia la lui a fait goĂ»ter et l’a appelĂ©e par son nom : Margherita.

On ne peut pas faire le tour de l’Italie sans goĂ»ter une vraie pizza napolitaine, avec les ingrĂ©dients adaptĂ©s.  Elle fait mĂŞme partie des plats typiques de la gastronomie de l’Iltalie. De nos jours, il existe de bonnes et d’excellentes pizzerias dans toute l’Italie et souvent cet humble plat devient une excuse pour ĂŞtre une base d’excellente pâte avec des ingrĂ©dients mis dessus. La pizza de base du consommateur, qu’il soit italien ou Ă©tranger, est essentiellement un choix entre la pizza molle de style napolitain ou la pizza la plus croustillante de style romain.

Mais si vous voulez goĂ»ter une bonne et vraie pizza, c’est en Italie qu’il faudra le faire : lĂ  oĂą on trouve les prĂ©parations similaires comme Naples, Rome, Palerme et la Riviera italienne.

Risotto, le prince des plats Ă  base de riz

 Risotto italie

Le plat typique et qui figure dans la gastronomie de la rĂ©gion que vous trouverez en Italie est le risotto, un riz cuit avec les ingrĂ©dients typiques de la cuisine rĂ©gionale italienne. Le risotto est aujourd’hui très rĂ©pandu dans toute l’Italie et est proposĂ© dans de nombreuses variations Ă  base de lĂ©gumes, de viande et de poisson dans des combinaisons incontournables. Ce n’est pas un plat difficile Ă  cuisiner, il suffit de chercher une recette et d’essayer de faire ses propres expĂ©riences après avoir choisi le riz le plus appropriĂ©.  

Voici une brève description de recettes typiques de risotto que vous allez essayer en Italie. Risotto aux asperges et au Parmigiano Reggiano, Risotto au Gorgonzola et aux crevettes, Risotto au vin Barolo, Risotto aux artichauts et à la saucisse ne sont que quelques exemples. Vous pouvez également vous amuser avec des légumes de saison ou préparer un simple risotto au potiron ou avec des combinaisons de poissons comme dans le cas du risotto à la salade de radicchio et au saumon. Le riz se prête à de nombreuses associations et c’est à vous de choisir votre riz et de faire une bonne cuisine !

Carbonara

 Carbonara Italie

Il est impossible d’aller en Italie et de ne jamais manger des pâtes. La carbonara est l’une des spĂ©cialitĂ©s culinaires de l’Italie Ă  goĂ»ter absolument. Ce plat de pâtes est d’une simplicitĂ© trompeuse. Les ingrĂ©dients de ce plat sont composĂ©s de spaghettis, Ĺ“ufs, fromage de brebis, guanciale et poivre noir. C’est carrĂ©ment l’emblème de la gastronomie de l’Italie, Ă  dĂ©guster avec des vins.  Il existe de nombreuses variantes de recettes pour cette spĂ©cialitĂ© culinaire, notamment celles qui Ă©paississent leurs sauces avec de la crème ou utilisent du bacon au lieu du guanciale. Les pâtes carbonara est une spĂ©cialitĂ© culinaire typique venant de Rome.

Les fromages

 Mozzarella di Bufala

  • Mozzarella di Bufala

C’est probablement le fromage italien le plus reconnaissable. En Italie, il est connu sous le nom complet de Mozzarella di Bufala, qui reflète mieux son origine : le lait de bufflonne d’eau. Ce fromage emblĂ©matique d’Italie se distingue Ă©galement par le fait qu’il est affinĂ© le moins possible et qu’il est prĂ©fĂ©rable de le consommer le jour mĂŞme de sa fabrication.

Bien que la mozzarella Ă  base de lait de vache soit maintenant plus courante, l’authentique di Bufala doit une grande partie de sa saveur unique au lait de bufflonne d’eau. Elle ajoute une saveur et une douceur supplĂ©mentaires que votre fromage habituel achetĂ© en magasin ne peut tout simplement pas copier. Étant un fromage filĂ© (et parfois mĂŞme filĂ© Ă  la main), il a Ă©galement une texture unique, souple et Ă©lastique. La mozzarella est celui  que l’on incorpore gĂ©nĂ©ralement dans les recettes et spĂ©cialitĂ©s culinaires. 

  • Parmigiano-Reggiano

Outre la mozzarella, le Parmigiano-Reggiano est un autre fromage italien célèbre fabriqué à partir de lait de vache. Cependant, vous le connaissez probablement mieux par son nom anglicisé : Parmesan. Outre son goût riche et savoureux, le Parmigiano-Reggiano est bien sûr célèbre pour ses innombrables imitations. 

  • La  Ricotta

Techniquement, la ricotta pourrait ĂŞtre considĂ©rĂ©e comme un sous-produit du fromage. Le mot ricotta signifie “recuit” en italien, et sa production implique de rĂ©chauffer le lactosĂ©rum restant de la fabrication d’autres fromages tels que la mozzarella et le provolone. 

La ricotta possède un teneur faible en sodium. Elle se transforme en salata lorsqu’elle est pressĂ©e, salĂ©e et sĂ©chĂ©e. Celle fraĂ®che peut ĂŞtre ajoutĂ©e aux plats en cuillerĂ©es ou farcie dans des pâtes. Par ailleurs, la salata est un bon choix de finition pour saupoudrer une salade, l’Ă©taler dans une assiette ou garnir une soupe.

Vous pouvez faire de la ricotta à la maison. Il faut environ 4 litres de lait entier et deux tasses de babeurre pour produire une tasse et demie de ricotta. Faites attention à ne pas faire bouillir le lait, ce qui durcit le caillé.

Le pain

 Le pain d'Italie

C’est un aliment merveilleux, une excellente base pour de nombreux plats et il joue un rôle important dans pratiquement toutes les spécialités culinaires. Les Italiens mangent du pain pratiquement tous les jours et la cuisine italienne en est riche dans toute sa région et capitale.

Focaccia

 Focaccia d'Italie

La focaccia est un pain plat cuit au four dont la texture est similaire à celle de la pâte à pizza. On pense que les Romains ont inventé ce style de pain, mais ils ont fait cuire le leur sur la sole, ce qui donne une version bien plus croustillante.

Les styles les plus simples de focaccia sont garnis d’herbes et arrosĂ©s d’huile d’olive, mais vous pouvez aussi acheter des versions assez Ă©laborĂ©es garnies de lĂ©gumes ou de viande.

Pizza Bianca

 Pizza Bianca

C’est un croisement entre la pizza et le pain. La pâte est Ă©talĂ©e assez Ă©paisse, c’est pourquoi elle ressemble plus Ă  du pain lorsqu’elle sort du four !

Habituellement garnie de mozzarella, de quelques olives et servie chaude avec un peu d’huile d’olive. Vous devez absolument essayer ce pain si vous en avez l’occasion !

Bref, on a cité les spécialités italiennes et les produits de recette les plus populaires de l’Italie et de sa capitale. Sachez que ce pays européen, avec sa grande île Sicile, bordée au nord par la mer Tyrrhénienne,  regorge de restaurants et café pour déguster différents repas pendant votre voyage. Pour information, le tiramisu reste le dessert préféré des Italiens et comme fruits,  ils adorent les pommes et les oranges. La population de la ville italienne raffole de sauce, ce n’est un secret pour personne.

Les spaghetti alla carbonara, la vraie recette

Spgahetti alla carbonaraLes pâtes carbonara sont un véritable symbole de la cuisine italienne dans le monde. Plus connus encore que les spaghetti cacio e pepe à Rome, les spaghetti alla carbonara se trouvent dans tout restaurant italien digne de ce nom. Spaghetti, œufs, pancetta ou guanciale, parmesan ou pecorino… Les ingrédients ne sont pas nombreux, mais ce plat a vécu tellement de détournements qu’il faut rappeler quelle est la vraie recette des spaghettis carbonara. Lors de mon périple en Italie, j’en ai profité pour demander à un vrai chef italien de Rome la recette de la carbonara à l’italienne.

Comme cette période nous permet de passer du temps à la maison, vous n’avez pas d’excuses pour travailler votre plat de spaghettis carbonara !

Alors, déposez votre pot de crème, vos tomates et vos lardons et préparez-vous à découvrir la véritable recette des pasta alla carbonara.

La véritable carbonora (sans crème !)

Spaghetti carbonaraBeaucoup de personnes pensent encore que la carbonara se fait avec de la crème. Or, il s’agit d’un véritable pêché d’ajouter de la crème dans sa sauce. Et la sauce ne sera certainement pas meilleure avec de la crème. Si vous suivez bien la recette, vous verrez qu’il est tout à fait possible de faire une sauce onctueuse sans la souiller avec votre pot de crème.

Même chose pour les lardons : ils n’ont rien à faire dans la préparation des spaghetti carbonara. La pancetta, ou mieux encore, la guanciale sont des produits préférés pour réussir votre plat.

Quant au fromage, parmesan ou pecorino sont les seules possibilités, pas de fromage râpé style gruyère.

Ingrédients

  • 100-120g de spaghetti par personne.
  • 1 Ĺ“uf par personne + 1 Ĺ“uf pour le plat. Pour deux personnes, il faut compter 3 Ĺ“ufs. Pour 4 personnes, 5 Ĺ“ufs, et ainsi de suite.
  • Donc, pas de lardons. Il faut de la pancetta en tranche ou de la guanciale (joue de porc), le vĂ©ritable ingrĂ©dient romain.
  • Du parmesan, selon votre convenance. Ou mĂŞme du Pecorino, c’est encore mieux.
  • Sel, poivre et huile d’olive.

C’est tout. Comme vous le voyez, pas de crème à l’horizon.

Préparation des spaghetti alla carbonara

Portez une grande casserole d’eau à ébullition, mais ne salez pas tout de suite.

Cassez les œufs dans un bol et séparez le blanc des jaunes. Dans les jaunes d’œuf, rajoutez un peu de sel et un peu de poivre. Ensuite, incorporez le parmesan ou pecorino râpé.

Remuez énergiquement la préparation à base de jaunes d’œufs jusqu’à l’obtention d’une crème onctueuse.

Dans une poêle ou casserole, faites revenir la pancetta (ou guanciale) tranchée dans l’huile de l’olive. Rajoutez un peu de poivre si vous le souhaitez. Faites dorer.

Une fois que l’eau bout, mettez de préférence du gros sel et ajoutez les pâtes. Ne rajoutez pas d’huile.

Pendant que vos spaghettis cuisent, rajoutez une ou deux cuillères d’eau de cuisson dans votre sauce œufs-parmesan et remuez.

Pour obtenir une cuisson de pâtes al dente, retirez une minute au temps de cuisson indiquĂ© sur le paquet de pâtes. Elles continueront Ă  chauffer avec la vapeur d’eau.

Ensuite, égouttez les pâtes et ajoutez-les à la préparation œufs-fromage. Remuez doucement.

Plat pâtes carbonaraEnfin, mettez la pancetta/guanciale dans le plat et remuez à nouveau.

Rajoutez un peu de parmesan ou de pecorino, si vous êtes un fan de fromage, comme moi !

Voilà, vous obtiendrez des délicieux spaghetti alla carbonara avec une sauce crémeuse, sans avoir ajouté un gramme de crème. Simple, non ?

Visite au cœur de la fabrique de vinaigre balsamique à Modène

Vinaigre balsamique de ModèneL’Italie est connu pour des dizaines de produits et spécialités qui inspirent autant de recettes de cuisine que nous connaissons tous. Si le vin et l’huile d’olive sont assurément des spécialités de l’Italie, le vinaigre balsamique en est une autre. Et la ville qui est à l’origine de cette spécialité n’est autre que Modène (Modena), ville sur mon trajet lors de ma visite de l’Emilie Romagne.

En effet, Ă  Modène, il y a l’usine et le musĂ©e Ferrari, mais aussi le vinaigre balsamique dont la fabrication s’effectue dans une acetaia, le nom de la vinaigrerie dĂ©diĂ©e au vinaigre balsamique traditionnel.

A la découverte des vinaigreries de Modène

Bouteille de Vinaigre BalsamiqueJe dois avouer qu’avant de venir à Modène, je n’imaginais pas de faire une visite d’une fabrique de vinaigre balsamique. Or, après avoir reçu beaucoup d’avis positifs de la population de Modène, j’ai vite compris que l’ aceto balsamico faisait partie du patrimoine de cette ville. En effet, Modène ne compte pas qu’une acetaia, mais plusieurs. Et toutes revendiquent la fabrication d’un vinaigre balsamique de qualité issu d’un héritage traditionnel. En effet, chaque acetaia moût le raisin à sa façon, fait vieillir le vin obtenu dans des fûts en bois et utilise des produits de qualité.

Je décide de découvrir l’acetaia de Modène par la visite de trois fabriques : l’acetaia Marise Barbieri, l’acetaia di Giorgi et l’acetaia Leonardi.

Acetaia Marise Barbieri

Acetaia BarbieriMme Barbieri n’est autre que la première femme à avoir été « Maitre-gouteur de vinaigre balsamique ». J’apprends donc que Modène jouit d’un climat idéal pour avoir la fermentation d’un vinaigre balsamique idéal.

Dans la cave, le vinaigre balsamique est conservé dans des dizaines de fûts en bois de différentes variétés. D’abord, le raisin est récolté avec précision. Une fois le raisin cuit, le moût est d’abord versé dans un grand tonneau. Au fil des années, le vinaigre est transvasé dans des fûts de plus en plus petits. Ainsi, le vieillissement et la fermentation de l’aceto balsamico de Modène s’opère au fil du temps. Le vinaigre peut être vieilli jusqu’à 25 ans pour l’extra vecchio. La production du vinaigre est vraiment un art à part.

Plus le vinaigre est vieilli, plus il est épais et sucré. Au gout, on est très loin du vinaigre balsamique de supermarché qui se veut « traditionnel ». A Modène, on ne rigole pas la qualité du vinaigre balsamique. D’ailleurs, il se déguste comme un bon vin d’Italie.

Acetaia di Giorgio

L’acetaia di Giorgio est autre fabrique de vinaigre balsamique pour laquelle la visite est justifiée. Par ailleurs, la visite de cette vinaigrerie me fait rapidement comprendre à quel point l’aceto balsamico traditionnel DOP est un véritable trésor à Modène.

Si les ingrédients ne sont pas nombreux, sa production et son vieillissement suivent un processus de fermentation lent et rigoureux.

Acetaia Leonardi

Acetaia LeonardiCette acetaia est l’une des plus anciennes de Modène, elle date du 18e siècle. Très vite, l’acetaia Leonardi se consacre exclusivement à la fabrication de vinaigre balsamique traditionnel en utilisant des produits venant de ses propres vignobles. Certifiée bio, la vinaigrerie Leonardi n’utilise que du raisin blanc et rouge issu de ses récoltes.

La maison Leonardi s’évertue à reproduire inlassablement le processus de fermentation des mouts de raisin, ainsi que la conservation en fûts de ceux-ci, année après année. Leur objectif ? Transmettre leur passion dans un vinaigre balsamique de qualité qui fait la fierté de Modène

Condiment unique au monde, le vinaigre balsamique de Modène est un produit précieux très recherché en cuisine. Pouvant être utilisé pour de nombreuses recettes, il existe aussi sous forme de crème.

Les spaghetti Cacio e Pepe, les pâtes à manger à Rome

Spaghetti Cacio e pepeEn cette période de confinement, il est toujours utile de se remémorer les recettes traditionnelles pour tester vos talents en cuisine depuis la maison. Pas besoin d’être un grand chef pour manger comme au restaurant et préparer de bons petits plats !

Quiconque se rend en Italie ne peut pas être insensible aux plats italiens. Les pâtes sont peut-être le plat le plus connu du monde, tant ses sauces et recettes sont variées. Si quasiment chaque ville d’Italie a sa propre recette de pâtes, à Rome, les spaghetti cacio e pepe est sans doute le plat le plus traditionnel de la ville. J’ai tellement adoré ces pâtes lors de ma visite des restaurants de Rome que j’ai décidé de reproduire la recette à la maison, depuis ma cuisine.

Des pâtes, du poivre noir, du fromage… Mais pas que !

Spaghetti cacio e pepeSi les ingrédients qui composent les spaghetti cacio e pepe ne sont pas nombreux, il ne faut pas croire que la recette de ce plat consiste simplement en une cuisson de pâte, mettre du poivre et du fromage dessus. Les plus grands chefs italiens en perdraient la tête !

Tout d’abord, puisqu’il s’agit d’un plat romain, le fromage doit être du Pecorino Romano et pas du parmesan. C’est un peu comme si vous mettiez de la crème dans vos pâtes carbonara ! Toutefois, la recette n’est pas compliquée et est accessible à tout le monde, que vous  soyez à Paris ou ailleurs.

Voici donc la recette pour des spaghettis pepe e cacio réussis avec de bons produits !

Ingrédients (pour 4 personnes)

  • 400g de pâtes (des spaghetti, de prĂ©fĂ©rence)
  • 4 litres d’eau
  • 28g de sel (le grammage du sel est important pour toute cuisson de pâtes)
  • 160g de Pecorino Romano râpĂ©
  • 2 cuillères Ă  soupe de poivre noir moulu (pas du poivre blanc)

Recette des spaghetti cacio e pepe

Pecorino RomanoRègle d’or pour la cuisson des pâtes, retenez ces 3 chiffres : 1, 10 et 100. C’est-Ă -dire que pour 1 litre d’eau, on compte 10g de sel et 100g de pâtes. C’est très important pour toutes les recettes de pâtes.

Dans le cas des spaghetti cacio e pepe, il convient d’ajouter seulement 7g de sel par litre d’eau car le fromage que l’on va mettre est fort salé (surtout le Pecorino).

Faites bouillir une casserole contenant 4 litres d’eau et ajoutez les 28g de sel.

Ajoutez ensuite les pâtes et faites attention au temps de cuisson de celles-ci, il faut absolument qu’elles soient al dente (on vise le niveau du restaurant étoilé). Vous pouvez même compter une ou deux minutes de moins car la cuisson des pâtes se poursuivra dans la poêle ensuite.

Râpez le Pecorino Romano et mélangez-le avec le poivre noir.

Une fois cuits, égouttez les spaghetti et réservez un litre d’eau de cuisson. Mettez ensuite les pâtes dans une sauteuse ou une poêle et ajoutez-y le mélange Pecorino Romano-poivre noir avec le litre d’eau de cuisson.

Portez à feu doux pendant une minute et mélangez bien les pâtes.

Des pâtes avec une sauce onctueuse au pecorino et au poivre noir doivent apparaitre devant vous ! Vous voilà donc prêt à déguster votre plat de spaghettis cacio e pepe alla romana !

Vous pouvez Ă©ventuellement rajouter du fromage, de l’huile, ou mĂŞme de la truffe si vous souhaitez vous approprier votre recette avec d’autres produits ou ingrĂ©dients.

Confinement ou pas, voilà donc une idée sympa de plat simple pour vos menus de fête et digne des plus grands chefs !

Forum romain : visite au cœur de la vie antique

Avec le Colisée, qui se trouve à quelques pas, le forum romain est l’un des lieux majeurs à découvrir à Rome. Le forum romain est situé dans le centre historique de Rome, entre le Capitole et le Mont Palatin. Ce véritable centre de la vie publique en Rome antique est tel un musée à ciel ouvert. En effet, il propose bon nombre de ruines d’arc, de monuments ou de temples témoins de la vie politique, économique et religieuse romaine d’autrefois.

Le forum romain en Rome antique

Forum romainAménagé à partir du VIème siècle ACN, le forum romain s’est construit au fil des siècles pour devenir ni plus ni moins que la place principale de Rome. Sanctuaires, temples, places et monuments y sont créés jusqu’au 7e siècle de notre ère. Ainsi, le Forum romain devient à l’époque l’un des lieux incontournables de l’Empire Romain et donc de l’Occident et toutes les décisions importantes y sont prises.

Le forum romain aujourd’hui

Le Temple de SaturneAprès la chute de l’Empire Romain, le forum romain est vite abandonné et pillé. Logiquement, le forum devient peu à peu oublié et est enseveli. Il faut attendre le 18e siècle pour que les premières fouilles s’opèrent et qu’on remettre à jour ces monuments de l’histoire. Aujourd’hui, le forum romain a été parfaitement restauré et la visite de ce lieu est une des activités phares à Rome.

Que voir au Forum romain ?

Les richesses et les ruines que l’on trouve au forum romain en font un site d’exception, offrant une véritable expérience au sein de la vie en Rome antique. En effet, Rome ne se limite pas à Jules César ! Voici les nombreux monuments que vous pouvez visiter :

– L’Arc de Titus : splendide arc de cercle servant d’entrĂ©e au forum romain Ă  partir du Mont Palatin.
– La Via Sacra : route pavĂ©e oĂą se dĂ©roulaient les fĂŞtes religieuses et militaires. C’est une des plus anciennes voies de Rome.
– Le temple de Vesta : ruines d’un temple dĂ©diĂ© Ă  une divinitĂ© romaine

temple-d-antonin-et-faustine

– Le temple d’Antonin et Faustine : temple dont les colonnes sont parfaitement conservĂ©es. Il a Ă©tĂ© intĂ©grĂ© Ă  une Ă©glise afin de rester debout.
– La colonne de Phokas : dernier des monuments intĂ©grĂ©s au Forum romain en 610.
– L’arc de Septième SĂ©vère : arc Ă©rigĂ© pour cĂ©lĂ©brer les victoires de l’Empereur de l’époque.
– Le temple de Saturne : une de plus belles colonnades existant Ă  ce jour
– Le portique des Dieux Conseillers : situĂ© au nord du Forum, ce portique est parfaitement conservĂ©.

Bien sûr, il existe d’autres monuments à visiter mais ceux-ci sont souvent en ruines et moins bien conservés que ceux de la liste ci-dessus.

Combien de temps pour visiter le forum romain ?

Le temps passé pour la visite du Forum romain dépend des voyageurs et de votre billet. Pour les billets combinés, la visite du Forum est généralement de 3 heures, celle-ci étant combinée avec les deux autres sites majeurs de Rome, le Colisée et le Palatin. Toutefois, si vous souhaitez ou pass pour visiter le Forum uniquement, il vous faudra compter entre 1h et 1h30, selon que vous ayez un guide ou pas.

Je vous conseille vivement l’expérience du Forum romain, la meilleure manière de se plonger dans la vie antique de l’époque et du fonctionnement de Rome.

Ou manger Ă  Rome ?

Que manger et où manger à Rome ?

Ce n’est un secret pour personne, la cuisine italienne est l’une des plus réputées de par le monde. Pâtes, pizzas, tiramisu, glaces… On ne compte pas tous les mets que la cuisine a apportée à la cuisine populaire. Evidemment, en tant que capitale, Rome possède toute une séries de mets et de spécialités qui font la fierté de la cuisine italienne.

Des plats, des conseils

Ou manger à Rome ?Lorsqu’on voyage, découvrir la cuisine locale est l’un des meilleurs moyens d’en apprendre sur le pays que l’on visite. Lorsqu’on va à Rome, il faut donc manger comme un romain.

Je vais vous présenter quelques plats de la cuisine romaine, ainsi qu’un restaurant où vous pourrez les déguster. Si les pâtes et les pizzas figurent en haut de la liste, d’autres plats méritent aussi d’être goutés. Bien entendu, tout est testé et approuvé par mes soins.

Supplì romainsLes supplì

Impossible de présenter la cuisine romaine sans évoquer les supplì, véritables symboles de la gastronomie locale. Il s’agit de petites croquettes de riz au cœur à la mozzarella fondante. On peut parfois y rajouter de la tomate ou de la viande. On les trouve absolument partout, restaurant au snacks, et sous toutes les coutures.

Situé à proximité de la Piazza Navona, Supplizio est assurément le restaurant idéal pour déguster les supplì. Ce restaurant propose de revisiter le supplì, le tout dans une atmosphère cosy et vintage.

Spaghetti alla carbonaraLes pâtes

Comme toute ville italienne qui se respecte, Rome a forcément une recette de pâtes qui lui est propre. En l’occurrence, il y a deux plats à base de pâtes qu’il faut à tout prix gouter à Rome : Les spaghetti alla carbonara et les spaghetti cacio e pepe.

Des speghetti carbonara avec de la crème ? Hors de question à Rome ! Ce plat est sûrement l’un des plus connus dans le monde, mais aussi un des plus copié. La vraie et unique recette : œuf, guanciale, pecorino, huile d’olive et poivre noir.

Les spaghetti cacio e pepe sont l’exemple parfait que la cuisine peut être simple et savoureuse. Du pecorino et une bonne dose de poivre suffiront à contenter vos papilles.

Une adresse ? Chez Flavio al Velavevodetto, un restaurant qui a remporté plusieurs fois le prix des meilleurs pâtes alla carbonara !

Pizza romaineLa pizza

Si la pizza n’est à proprement parlé pas d’origine romaine, elle s’est inventé son propre style : la pizza romaine. Nettement moins élastique que la napolitaine, sa pâte est plus fine et plus levée. La pizza bianca, rossa, Margherita et Marinera sont les pizzas qu’on trouve le plus à Rome. Une bonne pizza romaine comprend souvent peu d’ingrédients, mais ceux-ci sont d’une grande qualité !

Vous pouvez déguster ce qui se fait de mieux comme pizza à Rome au Forno Campo De’ Fiori, à la fois boulangerie et restaurant qui propose des pizzas à la coupe, que vous payez au poids.

Gelato di Claudio TorceLes glaces

Outre les plats, la glace italienne est également l’un des mets les plus réputés dans le monde entier. Si son origine n’est pas forcément romaine, toute personne se rendant à Rome se doit de déguster une glace italienne digne de ce nom.

A ce petit jeu, c’est Il Gelato di Claudio Torce qui tient la corde. Proposant des glaces de qualité et un prix défiant toute concurrence, ce glacier est assurément l’un des meilleurs de la ville. Tournesol, cannelle, gingembre… Vous pouvez y trouver toute sorte de gouts, des plus communs ou plus originaux.

Après ce petit aperçu des adresse que j’ai préférées à Rome, j’espère vous avoir mis l’eau à la bouche ! Bon appétit !

Saisons en Italie

Quand partir en Italie ?

Vous souhaitez effectuer un voyage en Italie, mais vous ignorez à quel moment il est préférable de partir compte tenu du climat et de la météo ? Par sa situation climatique, l’Italie jouit d’un climat favorable, assez similaire au nôtre. Toutefois, en fonction de ce que vous souhaitez y faire et de l’endroit où vous vous trouvez, il peut y avoir des variations de climat. Au nord, l’hiver plus rigoureux, alors qu’au sud et au centre, l’hiver est plus doux et l’été traditionnellement très chaud.

Dans tous les cas, la meilleure période pour visiter l’Italie est le printemps ou l’automne. Toutefois, s’il y a un moment à éviter, c’est le mois d’aout. C’est le mois où il y a le plus de touristes et aussi le plus caniculaire.

Partir en Italie au printemps ou en automne

Que vous alliez dans le Nord, le Sud ou au centre. Le printemps et l’automne sont assurément les mois idéaux pour voyager en Italie. Les températures sont relativement partout, et les touristes sont beaucoup moins présents.

Partir en Italie l’été

Durant l’été le centre et le sud de l’Italie connaissent de fortes chaleurs et les canicules sont fréquentes, si bien qu’il peut être insupportable de visiter cette région. En revanche, se rendre dans le Nord est nettement plus agréable, les températures y sont plus fraiches.

Hiver en ItaliePartir en Italie l’hiver

Le centre et le sud de l’Italie connaissent un climat plus agréable en hiver, sans être trop froid. Cette une bonne saison pour partir en Italie et d’éviter l’afflux de touristes. L’hiver est également une bonne occasion pour aller dans les Dolomites ou partir skier au nord du pays.

Quand partir dans le Nord-Ouest de l’Italie (Turin, Milan, Alpes)

En toute saison. Toutefois, on déconseille aux randonneurs de s’y rendre l’hiver. Le climat y est souvent rude, mais parfait pour la pratique du ski. Tout dépend des activités que vous souhaitez faire.

Quand partir dans le Nord-Est de l’Italie (Venise, Dolomites)

En toute saison. Comme l’hiver est assez rigoureux dans cette région, il est déconseillé d’y aller pour la visiter, à l’exception des Dolomites où la période est idéale. A vous de voir ou vous souhaitez aller !

Quand partir dans le centre de l’Italie (Rome, Toscane, Ombrie)

De septembre à mai. Les températures dans la région du centre sont agréables en toute saison, grâce au climat méditerranéen. Seul l’été est véritablement déconseillé à cause des périodes de canicules et de la foule de touristes.

Quand partir dans le Sud de l’Italie (Naples, Sicile, Sardaigne, Pouilles)

De septembre à mai. Comme pour le centre, la saison de l’été est à éviter pour vous rendre dans le sud de l’Italie. Il y fait vite très chaud, ce qui complique les visites dans la région. Par contre, les températures y sont douces en hiver et agréables au printemps et en automne.

Quand profiter des plages italiennes et iles italiennes

De mai à octobre, sauf en aout. L’Italie propose de nombreuses plages très agréables, peu importe avec qui vous partez. Il faut juste éviter les plages bondées et la canicule du mois d’aout.

Quand profiter des plus beaux jardins et lacs italiens

De mars à mai et de septembre à novembre. L’Italie peut se vanter de posséder les plus beaux jardins et lacs du monde. Pour profiter des paysages naturels proposés par l’Italie, les périodes idéales sont le printemps et l’automne.

Maintenant que vous savez quand partir, il n’y a plus qu’à réserver !

Ruelle Italie

Pourquoi visiter l’Italie ?

Si la réponse à cette question peut sembler évidente, elle mérite tout de même d’être posée. En effet, lorsque nous voyageons, on recherche systématiquement une destination dans un but précis : la plage, l’aventure, la gastronomie, le prix, les monuments… L’Italie a ceci de particulier qu’elle rassemble absolument tous les critères de recherche d’une destination.

10 raisons d’aller en Italie

Peu importe ce que vous recherchez pour vos vacances, l’Italie a forcément la réponse. Pourquoi ? Je vais vous présenter les 10 raisons principales pour lesquelles l’Italie est le pays idéal où séjourner.

  1. De berceau de l’Occident à destination numéro 1

Rome Colisée

L’Italie, principalement à travers sa capitale, Rome, a de tout temps été l’un des lieux majeurs de notre monde. Depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours, en passant par la Renaissance, l’Italie s’est enrichie d’un patrimoine dont peu de pays peuvent se vanter. En effet, l’Italie peut être considérée comme un site archéologique à elle seule, à travers ses monuments, ses personnalités, sa culture et son art uniques.

  1. L’art et la culture italienne

Peu d’endroits dans le monde peuvent se vanter de rassembler en un même pays autant de richesses culturelles que l’Italie. Que vous vous rendiez à Rome, Venise, Milan ou Florence, vous ne pourrez pas rester insensible au patrimoine culturel exceptionnel proposé par l’Italie. Tableaux, sculptures, monuments ou fresques, l’Italie est un chef-d’œuvre à elle seule.

  1. Entre mer et montagne, la nature italienne

Un des atouts majeurs de l’Italie est quel propose des paysages d’une grande variété. En effet, l’Italie est considérée à la fois comme un pays maritime et un pays montagneux. La péninsule offre des centaines de kilomètres de côtes et plages à couper le souffle, tout en proposant des montagnes magnifiques qui raviront skieurs et randonneurs.

  1. Les volcans et îles italiennes

Si la Sicile et la Sardaigne sont les deux iles les plus connues, l’Italie comprend de nombreuses petites iles au paysage sauvage, ce qui offre un décor tout à fait différent de ce qu’on trouve sur le continent. Les volcans tels que l’Etna, le Vésuve ou le Stromboli contribuent également à ce paysage si particulier.

  1. Cuisine italienneLa cuisine italienne

Probablement la cuisine la plus imitée dans le monde, la cuisine italienne à elle seule vaut le détour. Si nous connaissons tous pâtes, pizzas ou le tiramisu, déguster une authentique pizza à Naples ou des Trenette al pesto à Gênes est une expérience unique. Fromage, café, charcuteries… On ne compte pas les spécialités culinaires italiennes.

  1. Les italiens, un peuple chaleureux

Accent chantant, gestuelle permanente, sourire aux lèvres… Les italiens ont la réputation d’être chaleureux, amicaux et très ouverts. Il vous sera facile d’entrer en contact avec eux au restaurant ou à la plage.

  1. Les villes magiques de l’Italie

L’Italie est sans doute le pays comprenant le plus de villes magnifiques. Du Nord au Sud du pays, les belles villes défilent : Milan, Turin, Venise, Florence, Rome, Vérone, Naples, Bari, Palerme… Et le pays compte d’autres véritables perles, de taille plus modeste.

  1. Mode italienneLa mode italienne

Pays de l’élégance, l’Italie est également connue mondialement pour son gout pour la mode et le shopping. Si Milan est logiquement le joyau en la matière, bien d’autres villes mettent la mode au cœur de leur patrimoine.

  1. La vie italienne est bon marché

Contrairement aux idées reçues, l’Italie n’est pas un pays cher. Bien entendu, des villes telles que Rome, Milan ou Florence sont traditionnellement plus chères, mais de nombreuses destinations tout aussi idylliques proposent un niveau de vie moins chère, à l’ombre des grandes villes touristiques.

  1. L’Italie, le plus beau pays du Monde

S’il ne s’agit ici que de mon avis personnel, vous comprendrez pourquoi l’Italie est le pays le plus visité au monde, au point d’être souvent considéré comme l’un des plus beaux pays au monde. Peu de pays sont capables de rassembler autant de richesses en un si petit territoire.

Alors, convaincu ? Il ne vous reste plus qu’Ă  faire vos valises !

Jerome Ferrona italie

Italy-food.net, chroniques d’un français en Italie

Bonjour tout le monde ! Je m’appelle Jérôme Ferrona et, comme beaucoup, je suis un inconditionnel amoureux de l’Italie. Né en France mais d’origine italienne, je nourris depuis tout petit une passion et une admiration pour ce que je considère être le plus beau pays du monde. A travers ce blog, je souhaite mettre en avant mes différents récits de voyage de toutes les richesses de l’Italie. Que cela soit au travers de la gastronomie, des lieux, des monuments, des activités ou de mes rencontres, je tiens à partager mes expériences et anecdotes avec objectivité afin de vous proposer un aperçu de tout ce que peut proposer la péninsule italienne et ses îles. Le but est de vous conseiller sur les choses à voir, à savoir, à déguster ou à apprendre sur l’Italie si vous souhaitez vous y rendre.

Je suis un conseiller voyage indépendant, ce qui m’a poussé à m’installer en Italie, à Rome, depuis de quelques années. Ainsi, il m’a été beaucoup plus facile de parcourir le pays et de profiter un maximum de l’expérience italienne.

Un parcours tout tracé

D’un père français et d’une mère italienne, je suis né à Lyon le 11 décembre 1990. Mes parents étant tous les deux fans de l’Italie, j’ai grandi dans un univers qui a conditionné et construit petit à petit mon amour pour ce pays. Ma mère étant originaire d’Agrigento, en Sicile, c’est tout logiquement là que s’est produite ma première rencontre avec l’Italie. A peine né, je me rendais tous les ans en Sicile, parcourant l’île dans ses moindres recoins, avec mes parents, découvrant les spécialités culinaires petit à petit. C’est là qu’est nait mon amour pour l’Italie, amour qui n’a fait que croitre avec les années, mes parents me faisant découvrir l’île, puis la Sardaigne, et ensuite, le reste de la péninsule.

En grandissant, ma passion pour l’Italie n’a fait que continuer à s’accroitre avec, à chaque visite, une expérience différente. Je découvrais les différents lieux avec un œil nouveau, un recul que je n’avais peut-être pas autrefois. Mes papilles sont devenues de plus en plus aiguisées en goutant et dégustant toutes sortes de plats, d’alcools locaux. Bien sûr, faire de bonnes trouvailles implique forcément de mauvaises surprises ! Les gouts et les couleurs, ça ne se discute pas.

Ma passion, mon métier

Agrigento Sicile
Agrigento Sicile

Assez logiquement, l’Italie est vite devenu mon centre d’intérêt principal, en plus d’autres passions telles que le football, la randonnée ou la cuisine. J’en ai donc fait mon choix d’études en optant pour des études de tourisme à Lyon. Après quelques années passées dans une agence de voyage où j’ai pu aiguiser ma passion pour l’Italie, je suis d’abord devenu la personne de référence pour l’Italie. Pour mon travail, je suis alors venu m’installer à Rome, ville dans laquelle j’habite actuellement. Grâce à ma connaissance du pays et des langues, dont l’italien, je suis devenu guide touristique à Rome et dans d’autres villes italiennes dans le cadre de tours touristiques.

Très heureux de cette expérience et content de la chance que j’ai eue de pouvoir faire de ma passion mon métier, j’ai décidé d’utiliser mes capacités de rédaction et ma connaissance de l’Italie pour partager mes expériences via ce blog.

Ma seule mission ? Vous partager mes histoires et récits de voyage le plus justement possible, au travers des différents lieux touristiques, des monuments immanquables et, bien sûr, de la cuisine italienne.

A très vite !

JĂ©rĂ´me Ferrona