Le Duomo de Florence

Le Duomo de FlorenceIl existe peu d’autres monuments qui illustrent aussi bien la Renaissance que le Duomo de la Cathédrale Santa Maria Del Fiore de Florence. Ce dôme est un véritable symbole de la ville, de la toscane, de l’architecture et de l’art italien dans son ensemble. Une visite de ce dôme est immanquable. Par ailleurs, la visite est complète et comprend l’accès au sommet du Duomo, le campanile, le Baptistère de San Giovanni et le musée D’ell’Opera del Duomo.

Histoire du Duomo de Florence

Afin de se doter de la plus grande cathédrale, le Conseil de Florence décida en 1293 de confier la tâche à un architecte de renom. Hélas, aussi bien di Cambio que Giotto moururent pendant les travaux. C’est finalement Filippo Brunelleschi qui reprendra la réalisation du Dôme et en fera la plus grande coupole au monde.

Santa Maria Del Fiore, cathédrale unique de la Renaissance

Fresque du DômeUne fois arrivé sur la Piazza del Duomo, on ne peut être qu’émerveillé en contemplant cette immense cathédrale et son dôme au style roman florentin dominant la place. Il y a tellement à observer dans l’architecture et l’ornementation du bâtiment qu’on en prend plein la vue.

De plus, la coupole du dôme est à elle seule un bijou témoin d’un art renaissant. En effet, réaliser un dôme de 45 mètres de diamètre est un exploit impossible pour l’époque. Mais pas pour Brunelleschi, qui déjoua les pronostics et érigea cette coupole qui reste à ce jour une véritable prouesse.

L’intérieur de la cathédrale

Par rapport à l’extérieur, on est un peu déçu lorsqu’on pénètre dans le Duomo de Florence. En effet, le Dôme a été dépouillé de ses œuvres d’art au fil du temps pour remplir les autres musées de la ville. Toutefois, l’endroit reste admirable et la Santa Maria del Fiore n’a rien à envier aux autres cathédrales de la Renaissance.

La crypte

La crypte de la Cathédrale San Maria del Fiore permet de faire un voyage sur les restes de l’ancienne église et de découvrir la tombe de Brunelleschi.

Sommet du DĂ´meLe dĂ´me

Monter au sommet du Dôme vous fera faire une petite activité sportive : 463 marches et pas d’ascenseur. Une fois au sommet, un regard vers le bas permet d’avoir vue sur la symétrie parfaite avec le chœur de la cathédrale. Mais c’est vers le haut que la vue se trouve. La voute du Duomo de Florence est splendide avec une œuvre de plus de 3600m² représentant le Jugement Dernier et son architecture.

Ensuite, suivez le guide ! La visite guidée continue vers le sommet du Duomo. Le chemin vers le sommet est une véritable galerie, il vaut mieux se tenir. Mais le voyage en vaut le coup. Arrivé au-dessus, on a vue incroyable sur le toit de la Cathédrale San Maria del Fiore et le Campanile. Le sommet offre même une vue sur toute la ville de Florence et ses toitures orangées, permettant de chercher les différents monuments : le Palazzo Vecchio, les Musées des Offices…

Le duomoComment visiter le Duomo de Florence ?

L’accès à l’intérieur de la cathédrale ne nécessite pas de billets, mais vous n’aurez pas accès au reste, ce qui est dommage. Pour éviter l’attente, je vous conseille de réserver vos billets sur le site. Pour 18€, vous aurez accès à la crypte de la cathédrale, au sommet et à la coupole du Duomo, au Campanile, au Baptistère de San Giovanni, et au musée dell’Opera del Duomo.

Vous l’aurez compris, le Duomo de Florence est ce qui se fait de mieux lors d’une visite de la ville. Que vous aimiez l’art ou pas, impossible de ne pas être envouté par cet endroit magique, entre art et architecture.

Qui est enterré au Panthéon de Rome ?

Panthéon RomeLe Panthéon de Rome est certainement le bâtiment le mieux conservé de Rome. Réalisé sous l’empereur Agrippa au 2e siècle de notre ère, il permettait de célébrer les dieux romains. Il a été reconstitué sous le règne d’Hadrien suite à un incendie. Le Panthéon de Rome est ensuite devenu un temple transformé en église.

Aujourd’hui, le Panthéon est un moment majeur de Rome. S’il est connu pour son architecture, sa rotonde, son dôme et ses colonnes, ce bâtiment est surtout visité pour les nombreuses personnalités qui y sont enterrées.

Les personnes inhumées au Panthéon

Au fil de l’Histoire, beaucoup figures de l’Italie sont enterrĂ©es au PanthĂ©on de Rome. L’architecte et peintre RaphaĂ«l est l’une des plus cĂ©lèbres. Il y a aussi les peintres Giovanni da Udine, Taddeo Zuccaro, Annibale Carraci, le compositeur Arcangelo Corelli et deux rois d’Italie : Victor-Emmanuel II et Humbert Ier.

Pourquoi le Panthéon a été construit ?

Intérieur Panthéon RomeA l’origine, le Panthéon de Rome a été construit par Agrippa pour consacrer les différentes divinités de l’empire Romain comme Mars et Vénus. L’histoire précise de sa construction reste floue à ce jour. Mais la provenance du mot « Panthéon », qui signifie « dédié à tous les dieux », donne un indice assez évident sur cette origine.

Toutefois, son utilisation a évolué lorsque le pape Boniface IV en a fait une église en 609. C’est ainsi que le bâtiment a pu être conservé et servir de tombeau aujourd’hui.

Comme dit précédemment, le Panthéon est le bâtiment le mieux conservé de l’Empire Romain et son architecture en fait un monument très visité à Rome. En effet, il suffit de se rendre à l’intérieur pour constater l’immense coupole à caissons percée par un oculus qui permet à l’édifice d’avoir une source de lumière. Cette couple a inspiré Michel-Ange pour la Basilique Saint-Pierre, sans toutefois en égaler le diamètre. Cet ensemble forme un dôme impressionnant.

Sculpture panthéonDe nombreuses statues en bronze ornent l’intérieur de l’édifice. Ces statures représentent des dieux romains anciens. Entre les nombreuses colonnes du Panthéon se trouvent des niches, devenues au fil du temps des chapelles qui accueillent aujourd’hui les défunts.

Où se trouve le Panthéon ?

Le Panthéon se trouve en plein centre de la vieille ville de Rome, entre la piazza Navona et la fontaine de Trevi. Il se situe précisément à la place de la rotonde, qui porte le nom grâce à cette magnifique coupole qui caractérise le Panthéon.

Visiter le Colisée, une expérience immanquable

Colisée de RomeLe Colisée est à Rome ce que la Tour Eiffel est à Paris. En effet, si Rome a beaucoup à offrir avec sa Basilique Saint-Pierre, ses piazza, sa Chapelle Sixtine ou sa Fontaine de Trevi, Le Colisée est sans aucun le monument phare de votre séjour à Rome. Ainsi, les raison de visiter le Colisée sont nombreuses. Je vais vous en exposer quelques-unes, avant de vous proposer quelques faits intéressants sur ce monument incontournable.

Pourquoi visiter le Colisée ?

Les raisons de visiter le Colisée pourraient se limiter à une réponse : c’est une des 7 merveilles du monde antique. Et à juste titre, car il s’agit du plus grand amphithéâtre construit dans l’Empire Romain. En effet, pendant très longtemps, cette immense arène a accueilli de nombreux combats entre gladiateurs et autres jeux dont les romains étaient friands. Pas besoin d’être historien pour être émerveillé par le Colisée tant le site est majestueux de l’extérieur ou de l’intérieur.

Avec le Vatican, il s’agit du site le plus visité de Rome.

Plan de RomeOù se trouve le Colisée ?

Le Colisée se trouve à Rome, en plein cœur du centre historique et juste à côté du Forum Romain. La station de métro Colosseo se trouve à proximité.

Comment visiter le Colisée ?

Avec 6 millions de visiteurs par an, le Colisée est un des lieux les plus visités de Rome. Il est conseillé de réserver votre visite guidée avant, sans quoi l’attente risque d’être interminable. Une visite guidée peut même comprendre la visite d’un musée ou d’autres lieux.

Afin de limiter votre temps d’attente et la foule, je vous conseille de vous rendre au ColisĂ©e tĂ´t le matin et d’acheter vos entrĂ©es au Palatin. Comme expliquĂ© dans mon article sur les endroits oĂą sortir Ă  Rome le soir, visiter le ColisĂ©e by night vous offrira une expĂ©rience unique tout en profitant d’une affluence moindre.

Histoire du Colisée

ColosseoA travers son arène et ses gladiateurs, le Colisée est le porte-parole idéal de l’empire romain. Son histoire est riche et passionnante.

Quand a été construit le Colisée

Le Colisée a été construit en en l’an 72, et a été achevé en l’an 80. Ce monument a donc presque 2000 ans.

Qui a construit le Colisée ?

L’empereur Vespasien est celui qui a ordonné la construction du Colisée, souhaitant rendre au peuple la fierté qu’ils avaient perdue avec Néron.

Qui a détruit le Colisée ?

Tout au long de sa longue histoire, le Colisée a connu bon nombre d’incidents et de dégradations. Incendies, tremblements de terre, pillages et guerres, le lieu a subi de nombreux dégâts au fil des ans, ce qui justifie son état actuel. Ainsi, il a eu différents rôles au fil du temps : entrepôt, cimetière, église encore château.

Toutefois, pour un site de de cette envergure, le Colisée est très bien conservé.